Des nœuds dans mon fil

mardi 24 janvier 2012

La rentabilité du téléphone

Qui n'est pas convaincu que le téléphone entraîne un gain de temps indéniable ? 

Un coup de fil à une administration, et hop, on a la réponse (dans le meilleur des cas bien entendu, mais c'est toujours plus rapide que de se déplacer pour le même résultat), un coup de fil dans un magasin pour savoir si l'article est toujours disponible, un coup de fil à l'amie pour savoir si elle est à la maison (ça c'est intéressant, ça permet de papoter 1 heure le matin, et 2 heures l'après-midi). Et voilà, c'est le contre-exemple : le téléphone ne permet pas TOUJOURS de gagner du temps. Parfois, et peut-être souvent, c'est l'inverse qui se produit.

J'avoue aisément avoir un défaut majeur, celui d'être bavarde. Ce n'est pas, de loin, mon seul défaut, mais c'est un défaut auquel je tiens particulièrement. Et, lorsque, par exception, je suis au téléphone, une heure de conversation ne m'est pas du tout pénible.

Pourquoi les choses ne sont-elles pas plus faciles dans la vie ? En plus du téléphone, j'ai 6 estomacs sur pattes. Ils sont prêts à endurer à peu près tout, dès lors que leur assiette est pleine, et au bon moment. Leurs conversation existentielles tournent autour de deux ou trois phrases types : "Qu'est-ce qu'on mange à midi (ce soir, demain, au goûter, au dîner...) ; quand est-ce qu'on mange ? Pourquoi on ne passe pas à table, c'est l'heure."
A ce propos, ils se souviennent des gens par ce qui leur a été servi. "Madame L. ? Ah oui, on a mangé de délicieuses lasagnes. Madame V. ? Elle m'a mis au régime tout le week-end, j'avais faim, je n'irai plus jamais chez elle".

Mais quel rapport avec le téléphone ? Logique, vous allez comprendre : Si le téléphone sonne à 9 heures 30 alors que vous vous apprêtez à mettre votre boeuf bourguignon dans la cocotte (c'est d'ailleurs un peu tard), que vous papotez 1 heure, vous pouvez remballer votre viande. Et si le téléphone sonne à peine vous avez raccroché "Enfin, tu es disponible, ça fait plus d'une demie-heure que j'essaye de t'appeler", vous êtes bonne pour l'omelette... sauf qu'il n'y a pas d'oeufs... que les enfants ne vont pas tarder à rentrer, que vous avez ouvert la dernière boîte de raviolis la veille pour la même raison, et que si vous leur servez du cassoulet en boîte, ils vont faire la tête et que les repas sont suffisamment épiques chez Alphonsine pour qu'elle ne suscite pas volontairement des mauvaises humeurs inutiles.

On se retrouve alors devant un dilemme effroyable : "Comment arrêter de culpabiliser lorsqu'on passe du temps au téléphone ?" Vous noterez que je ne vous propose pas de solution pour limiter, voire supprimer le temps passé au téléphone. Ne pas décrocher le téléphone est un acte au-dessus de mes forces. Je vous propose aujourd'hui de RENTABILISER le temps passé au téléphone. Ca change tout. Si vous appliquez mes conseils, votre vie sera transformée.

Le matin, au réveil, vous organisez votre journée en fonction des aléas du téléphone. C'est aussi simple que cela ! En pratique, vous classez vos tâches en deux parties : celles que vous pouvez faire à une seule main, celles qui nécessitent vos deux mains. Pensez qu'il y a de nombreuses choses que l'on peut faire à une seule main. C'est un tout petit peu moins long qu'avec deux mains, mais toujours plus rapide que de ne rien faire du tout.

Une fois que votre liste est établie, vous commencez par les tâches à deux mains que vous interrompez au moment où le téléphone sonne pour basculer dans la liste des tâches à une main, et que vous reprenez lorsque vous aurez raccroché.

Quelques exemples pour bien fixer les idées : 

- Passer l'aspirateur : Très facile du point de vue manuel, mais un peu délicat parce que c'est un robot bruyant.

- Trier le linge : Très facile, sans bruit.

- Faire les poussières : Très facile. Et si vous avez dépoussiéré toute la maison, vous pouvez prendre un plumeau pour enlever les toiles d'araignées. 

- Nettoyer la salle de bain : Facile. Mais attention quand vous en arrivez au WC. Il vaut mieux attendre la fin de l'entretien pour tirer la chasse d'eau qui émet un bruit vraiment caractéristique.

- Vider le lave-vaisselle : Assez facile. Un peu bruyant au dire de certains interlocuteurs. Ne faites donc pas choquer vos couverts.

- Nettoyer le four : Difficulté moyenne. Evitez quand même de pousser des soupirs d'exaspération : ils pourraient être mal interprétés par votre interlocuteur.

- Repassage : Difficulté moyenne. Il suffit de coincer le combiné entre l'épaule et l'oreille. Mais attention, si vous n'avez pas l'habitude, vous risquez de vous réveiller avec un torticolis le lendemain. Il faut donc débuter sur une courte durée, et augmenter progressivement le temps passé.

- Epluchage et cuisine : Difficulté moyenne. Même remarque que pour le repassage.

- Balais : Difficulté haute. En fait, il est presque impossible de balayer à une main, et tout aussi difficile de balayer en coinçant le téléphone, parce qu'il a tendance à glisser et à tomber par terre. J'ai toujours été surprise de constater que l'interlocuteur ne se rend compte de rien, qu'il continue à parler même couché à terre !

- Etendre le linge : Même difficulté que le balayage.

Voilà un peu dans quel sens réfléchir à la rentabilité du temps passé au téléphone. Une autre idée est de travailler vite, vite, et d'avoir fini bien avant de chercher les enfants à l'école. C'est alors à vous d'appeler une amie, de vous installer dans un fauteuil profond avec le sentiment d'une matinée bien remplie, et de vous détendre pendant qu'elle se creuse la tête pour savoir ce qu'elle va proposer à ses enfants alors que rien n'est prêt et qu'ils ne vont pas tarder à rentrer !!!








11 commentaires:

  1. Ça me fait rire!
    La poussière; C'est mon passe temps en papotant! Le repassage aussi, mais tu as raison, gare au torticolis. Depuis quelques temps, je fais aussi de la mise en page et découpage de patrons. Et puis maintenant que j'ai le portable illimité, j'ai acheté un kit mains libres; Bonheur!…Mais je ne suis pas une grande adepte du téléphone…Alors!

    RépondreSupprimer
  2. Nous avons eu droit à "l'Alphonsine des grands jours"!!...Si je comprends bien, c'est impeccable chez toi!!! Il faut à tout prix que je téléphone davantage! Merci pour tes conseils!

    RépondreSupprimer
  3. Et bien en ce qui me concerne, j'ai une petite technique pour avoir les mains libres.
    J'ose le dire ???
    Allez, quand je suis seule ou en cercle familial très fermé, je ne risque pas de choquer : Je coince mon téléphone sans fil dans la bretelle de mon soutien gorge...
    Et oui j'ai horreur d'avoir les mains liées. Surtout si je sais que j'en ai pour une heure.
    J'espère ne heurter personne avec ma méthode !

    RépondreSupprimer
  4. RECTIFICATIF :
    Depuis que je fais l'école à la maison, je ne reçois plus de coups de fil... le téléphone est muet et le ménage s'en ressent !!!

    RépondreSupprimer
  5. Tu pourrais passer du travail à 1 main au travail à 2 mains en mettant le haut-parleur mais attention aux bruits parasites et à l'extinction de voix...Moi, je déteste le téléphone!!!

    RépondreSupprimer
  6. Oui, c'est une bonne idée d'appeler plutôt que d'être appelée ... je préfère les Email. On les lit lorsqu'on a 5 minutes.....

    RépondreSupprimer
  7. Parce qu'en plus, tu fais l'école à la maison???Mais, tu es une héroïne!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Ah mais oui c'est évident que le téléphone c'est rentable, comme tu dis!
    Parce que le téléphone est un outil de fille, donc prévu pour plusieurs usages en simultané cqfd. Il n'y a que les maris que ça enrage "mais arrête de faire autre chose pendant que tu téléphone!"

    RépondreSupprimer
  9. Tu m'amuses beaucoup avec ton téléphone moi qui déteste téléphoner!!!!
    Maman Crevette

    RépondreSupprimer
  10. Mdr! Tu es comme mon mari..... Mais lui a un telephone ave haut parleur et donc toujours ses deux mains! Il lui arrive meme de passer l!aspirateur en parlant au telepjone..... Moi je n'aime pas le telephone!

    RépondreSupprimer
  11. ben moi j'y arrive pas! j'ai l'impression que je ne suis pas disponible à mon interlocuteur. donc quand c'est quelqu'un que j'aime, je m'assied et j'écoute. tantpis. autant dire que je téléphone peu...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.