Des nœuds dans mon fil

vendredi 27 janvier 2012

Mes réflexes

J'ai des réflexes, et je vais vous le prouver. Cette histoire est vraie et s'est réellement déroulée au déjeuner.

Imaginez un garçon de 15 ans, nommons-le Albert. S'il était une carte de 1000 bornes, il serait incontestablement l'increvable, un peu doublé du véhicule prioritaire parce qu'il hurle au lieu de parler et qu'il pense qu'il peut interrompre tout le monde à tout moment et pour dire n'importe quoi.

Toute la fratrie en a assez d'Albert qui dépense une telle énergie qu'il nous épuise rien que d'être à côté de lui. Ce n'est pas fatiguant, ce n'est pas épuisant, c'est littéralement éreintant. Et dire qu'il va encore falloir deux ans pour que ça se calme un peu... 

A côté de lui, se trouve Alfred, 18 ans. Une interro de physique dans l'après-midi lui diminue sa bonne humeur de moitié, le fait d'avoir été interrompu moult fois pendant le repas lui supprime une bonne dose de patience.

Je ne sais plus pour quelle raison, Alfred demande à Albert de se taire, lequel n'a de cesse d'avoir le dernier mot, ce qui a le don d'exaspérer au plus haut point son frère. Brutalement, le niveau de patience d'Alfred est tombé à zéro. Il fouette son frère avec sa serviette (pour une fois qu'il l'avait sur ses genoux et pas sur les barreaux de sa chaise, il a pu s'en servir !!! Voir ici ). Albert, comme de bien entendu ne comprend pas le signal d'alerte "Cesse immédiatement je n'en peux plus", et comme il n'est pas adolescent pour rien, il réplique avec sa propre serviette.

Sur ce, Alfred vraiment à bout, prend son verre et envoie le reste d'eau à la tête de son frère, lequel réplique de même.

C'est alors qu'Alphonsine bondit, tous réflexes dehors, et saisit la cruche pour la mettre hors de portée des belligérants en s'écriant : "Ah non, pas la cruche d'eau".

C'était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Alfred a rougi de colère, et tous les autres ont éclaté de rire...

Après les repas j'ai besoin d'une sieste pour me reposer. Etrange, non ?



7 commentaires:

  1. Et bien !!
    Les miens me donnent du fil à retordre, mais je crois que s'ils en arrivent à se jeter un verre d'eau, je ne supporterai pas.
    Vous m'avez l'air bien patiente.
    Un vrai plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
  2. Pas facile, le quotidien d'une mère de famille nombreuse!!! Quoiqu'il en soit ton ou votre (que préfèrez-vous?) blog est un vrai bonheur!!! Et vous remontez le moral des troupes: encore un grand merci pour votre bonne humeur et votre entrain!

    RépondreSupprimer
  3. Mon Dieu, quand je penses à ce qui m'attends dans quelques années... (quoique le coup du verre d'eau, ils n'ont pas attendu d'avoir 18 et 15 ans pour me le faire!)

    RépondreSupprimer
  4. Aaaahhh les repas de famille.... Bon courage !

    RépondreSupprimer
  5. Ahah, je savais bien que j'avais raison de ne pas proposer de serviettes ni de cruche d'eau ! Figure toi que les enfants se sont auto disciplinés pour ne plus se couper la parole. Quand ça marche, ils se demandent poliment si l'histoire est finie, Tess lève même haut la main comme à l'école. Et quand ça ne marche pas, c'est la crise !! Bon, il ne sont que 3, et moi aussi j'ai parfois besoin de calme après le repas ..

    RépondreSupprimer
  6. Comme on dit avec philosophie chez nous "tant que ça crie ou que ça hurle, c'est que c'est vivant"... (mais oui, une petite séance de relaxation s'impose parfois) !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai l'impression d'être chez moi 30 ans en arrière !!!! enfin mes frères, moi j'étais sage bien sûr !!)
    Comme on dit un peu vulgairement : t'as signé;c'est pour en ch... !!!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.