Des nœuds dans mon fil

vendredi 15 mars 2013

Agent immobilier, le retour !

Je sais que vous attendez tous avec impatience la suite de mes relations avec les agents immobiliers. Le rire vous sied si bien que j'hésitais à écrire un nouveau billet : j'ai trouvé la perle des agents. Vous comprendrez bien qu'il est indispensable à la profession d'avoir en son sein quelques personnes exceptionnelles pour éviter les affirmations abruptes et sans appel : "Ils sont TOUS incompétents".

Une amie m'avait dit : "Si tu veux vendre ta maison, il faut trouver l'agent immobilier qui l'aimera". Oui, mais comment choisir parmi la liste proposée par les pages jaunes celui qui aimera ma maison ? Monsieur Alphonse a lu une petite annonce qui spécifiait que l'agence "parlait alsacien". Tiens, un local, du cru ? Ca pourrait être une bonne idée, d'autant qu'il est indépendant et n'est donc affilié à aucune agence nationale ayant pignon sur rue.

L'agent immobilier est arrivé le 5 janvier pour me dire qu'il était en train de signer la troisième vente de l'année, et que la semaine suivante, il y aurait au moins deux compromis de plus, qu'il ne savait plus où donner de la tête avec le travail alors que ses confrères se plaignent du manque de dossiers. Il a fait le tour de la maison, s'est extasié de tout, du travail de Monsieur Alphonse, de la magnifique bibliothèque, du taux d'isolation, du volume, de l'espace... bref, il me donnait le sentiment qu'il aimait ma maison. Le tour terminé, il m'annonce le prix sans avoir besoin de quatre jours de travail pour évaluer le bien.

Monsieur Alphonse et moi décidons de contracter avec lui, on signe un mandat, sans exclusivité, parce que je déteste être privée de liberté, mais avec ma parole qu'il possède l'exclusivité. Et comme c'est une homme de parole lui aussi, il l'a accepté.

Mais ce n'est pas parce que vous avez trouvé un bon agent immobilier que vous tombez sur des acheteurs potentiels de rêve !


8 commentaires:

  1. Attention, l'Agent immobilier ne dévoile son vrai visage que dans les semaines qui suivent la signature du contrat !!! ( Souvenirs de ventes plus ou moins heureuses !!! )

    RépondreSupprimer
  2. Ha! je l'attendais cet agent.C'est sûr que celui qui aime ta maison le vendra mieux qu'un autre.

    C'est drôle que tu parles de la bibliothèque, quand je pense à ta maison, je pense d'abord à elle.

    J'ai hâte de lire la suite!

    PS: tu nous fera un debrief des visiteurs, dans mon souvenir c'est ahurissant ce que les acheteurs potentiels se permettent de dire pendant une visite!

    RépondreSupprimer
  3. La suite ! La suite ! Et comme "sous les galets", je demande un p'tit billet sur les commentaires des visiteurs, c'est toujours savoureux !

    RépondreSupprimer
  4. Voilà tout de même un bon point !
    Même si j'ai quelque chose de St Thomas sur ce coup là : j'en ai tant vu de mauvais, que je voudrais bien le voir pour le croire qu'il y en a des bons...

    RépondreSupprimer
  5. Ah! il remonte le niveau de la profession, cet agent immobilier... un passionné, sans doute... et je suppose que déjà, rien qu'avec le four à pain, il a dû être conquis!
    Je m'inscris sinon sur la liste de ceux qui attendent avec impatience le récit des visites...

    RépondreSupprimer
  6. Je me souviens de la vente de ma dernière maison.... Le plus difficile, c'était les visites... Huuumm... Après chaque passage, je lavais ma maison... le haut et le bas.... C'était vraiment insuportable l'intrusion dans mon intimité...

    RépondreSupprimer
  7. Voilà qui est rassurant pour la profession... Peut-être que tu devrais proposer à la Chambre des agents immobiliers qu'ils publient ton article sur leur site...

    RépondreSupprimer
  8. C'est déjà un bon début ! On attend la suite... et bon courage ! (Au fait, si tu avais la gentillesse de m'envoyer la recette promise, j'en serai ravie... J'ai fait la forêt noire aux framboises pour l'anniversaire de mon mari, ça a été un succès ! Certains ont même pensé qu'il venait d'une pâtisserie...)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.