Des nœuds dans mon fil

lundi 13 janvier 2014

"Alors, contente de ton potager ?"

"Alors, contente de ton potager ?"

C'est par ces mots que j'ai été accueillie par une dame vendredi dernier. J'ai essayé de garder l'air intelligent, immédiatement, mon cerveau a commencé à tourner à 100.000 tours/minute.

Comment sait-elle que la locataire qui m'a précédée a créé un minuscule potager comprenant des herbes aromatiques et trois plants de framboisiers ? Et puis il ne pousse rien actuellement. Il faut donc comprendre autre chose dans le mot "potager". 

A force de garder l'air intelligent et un mutisme forcé, elle a fini par me dire : "vous ne dites pas potager ?"
- Si bien sûr, pour le jardin dans lequel on fait pousser les légumes.
- Chez nous, un potager est le lieu de la cuisson. Je crois que vous dites "cuisinière" ou quelque chose comme ça.
- S'il s'agit d'une cuisinière, j'en suis ravie. Mon four fonctionne bien, c'est du bonheur de retrouver de l'électro-ménager qui fonctionne !

Ce n'est pas difficile de se comprendre quand on donne le même sens aux mots !



12 commentaires:

  1. Potager ou pote âgé il y avait de quoi chercher !
    J'aime beaucoup "essayer de garder l'air intelligent" ! ta phrase m'a fait exploser de rire devant mon écran !
    Au fait si tu veux je suis libre demain après midi de 13h30 à 16h25 ;)

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, il fallait le savoir! L'expression est charmante en tout cas, et logique, c'est bine la qu'on fait son potage.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai déjà entendu ce mot dans cette acceptation mais de prime abord, comme toi, j'aurais pensé au jardin ;-)

    RépondreSupprimer
  4. ah alors, chez ma grand-mère, il y avait un potager dans la cuisine, exactement, mais c'était diffèrent - il s'agissait de la cheminée, dont la plaque était à hauteur d'un plan de travail, c'était très pratique pour faire les grillades , etc. Le feu y flambait à longueur de journée et d'année - sauf pendant les deux semaines où ma grand-mère décrétait que "c'était l'été", une semaine avant, et une semaine après le 15 aout. Le potager chez nous est carrelés de "briques fines" vernissées rouges. Si j'étais riche, j'en ferais construire un dans ma cuisine.

    RépondreSupprimer
  5. J apprends des choses ... Je vais finir par l avoir cet air intelligent ;-) et surtout maintenant que tu es équipée à la hauteur de tes compétences culinaires j espère que les recettes vont pleuvoir... ( nb : si tu déménages dans les Ardennes un jour je pourrais t apprendre qques mots du coin n n'hésite pas ...)

    RépondreSupprimer
  6. Pour avoir vécu quelques mois en Suisse j'avais déjà entendu le terme... Mais je n'ai pas réussi me souvenir de ce que c'était avant la fin de l'article !

    RépondreSupprimer
  7. C'est clair que ça peut porter à confusion.
    J'avais été surprise un jour, lorsqu'une amie bretonne m'avait demandé : "une poche " c'est à dire un sac en plastique !

    RépondreSupprimer
  8. Et une avec une petite cuisinière, on dit un potage ?

    RépondreSupprimer
  9. Bon, alors avant de m'installer en Suisse, j'attends que tu publies le dictionnaire indispensable des mots du quotidien.

    RépondreSupprimer
  10. Tiens! Moi je connaissais le potager, un peu le genre que décrit par Lise et je pensais que c'était une dénomination provençale; ceux que j'ai vu (et vu détruire hélas hélas) étaient une construction maçonnée dans laquelle étaient aménagés des petits creux qu'on remplissait de braises et recouverts d'une grille, pour cuisiner et mijoter, le "grand feu" se trouvant dessous si je me souviens bien..
    Je trouve cette appellation très poétique, moi!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.