Des nœuds dans mon fil

mercredi 8 janvier 2014

Mémory

Pour Noël (2013), j'ai eu une idée de génie. Cette idée me poursuivant depuis deux années déjà, j'ai pensé qu'il était temps de la mettre à exécution.

J'ai eu envie de créer un Mémory, vous savez, ce jeu de cartes doubles que l'on dispose sur la table. Il faut ensuite en tourner deux et les remettre en place jusqu'à ce qu'une paire apparaisse. J'ai arpenté l'Europe de mon appareil photo à faire de magnifiques photos : les mosaïques de Pompéi (très ressemblantes pour tromper les joueurs), les tas de bois en Autriche, des cours d'eau, des ciels et des rivages en Italie, des fleurs, des églises en Belgique, du fromage en Suisse...















Un soir, j'ai passé un temps indéterminé à choisir mes photos et à les copier dans un dossier. Puis je les ai reprises une à une (il y en avait 55) pour les couper en carrés. A la suite de quoi je les ai postées sur un site de développement de photos. Voulant créer sept jeux, vous imaginez le nombre de photos qui sont arrivés chez moi un beau matin. (770, pas moins).

Plusieurs soirs de suite, j'ai coupé mes photos à l'aide du massicot (elles sont arrivés en forme carrée certes, mais sur un support rectangle). 






J'ai téléphoné aux papeteries, aux imprimeries de la ville, puis j'ai trouvé mon bonheur. Le préposé qui s'est occupé de moi m'a fait visiter les caves aux milles tonnes de papier, puis m'a coupé mes carrés à la dimension de 8 X 8. Je suis repartie, guillerette, avec mes kilos de carton.


J'ai préparé une colle maison : une dose de farine, un peu de sucre, de l'eau, et j'ai mis le tout à chauffer. Après refroidissement, j'ai étalé la colle sur le carton, apposé la photo, et mis sous presse. J'ai vérifié, la colle avait débordé, la photo collait au livre posé par-dessus. J'ai choisi des pochettes plastiques, puis déposé les dictionnaires (on dit que le support papier est en voie de disparition, mais que nenni, il a de longs jours devant lui) (en tout cas pour les bricoleurs du dimanche)(et de semaine).

Le lendemain, j'ai enlevé les dictionnaires, résultat impeccable. J'ai étalé les photos pour les admirer pendant que je collais la série suivante. J'en avais à peine préparé 15 que déjà les premières prenaient une forme inadmissible et se tordaient.

Là, je vous épargne les séances difficiles de poids à poser, de photos collant aux supports, de photos ayant laissé passer la colle par osmose et qu'il a fallu nettoyer une à une, de photos empilées pour les presser ensemble et qui sont ressorties sous forme d'un bloc compact, et les autres qui restaient gondolées. J'ai pu récupérer de quoi faire un seul jeu !



J’ai hésité entre le désespoir le plus profond et le fou-rire le plus hystérique, et je suis allée acheter un cadeau aux six autres personnes...


19 commentaires:

  1. Tu me fais bien rire dès le matin ! Ton idée est excellente, la mise en oeuvre un peu moins ... :-)
    Les trucs de bricolage les plus utilisés chez moi sont les gros bouquins d'art (tu as raison, ils font des poids formidables !) et .... la colle vinylique ! Achetée quelques euros en bidon, elle colle tout ce qui est papier et carton très proprement pour peu qu'on le soit soi même !

    RépondreSupprimer
  2. Quel dommage! Mes petits enfants ont eu un memory familial. (m^me principe avec des photos de la famille)....... site com boost , nickel en coffret : 15euros!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais moi j'avais dépensé 15 Euros en tout ! Pour 7 cadeaux !
      Bon, d'accord, j'ai ajouté 24 Euros pour compenser !

      Supprimer
  3. Oh Alphonsine, c'est titanesque d'osé un truc pareil !

    RépondreSupprimer
  4. Ho lala !Comme je n'ai pas un milligramme d'humour, à ta place je n'aurais pas hésité une seule seconde, je me serais jetée dans le désespoir et aurais vraisemblablement essayé d'attenter à mes jours avec une chiquette de carton !!! ( je suis très mesurée dans mes réactions en principe) !!!!
    Heureusement que tu as beaucoup d'humour .
    Bon sinon, la prochaine fois, pense "palstifieuse" . Ca marche hyper bien, tu colles tes photos sur du cans*on avec de la bête colle U*U en stick, tu plastifies, tu remassicotes et hop le jour est tué, et le resultat impeccable.
    En plus après tu peux utiliser ta plastifieuse pour les messages importants, les photos que tu veux afficher, le mode d'emploi de la machine à laver, le mode d'emploi d'accrochage des manteaux dans l'entrée et que sais-je !!!!

    RépondreSupprimer
  5. le fou rire hystérique est parfois salutaire ... Quel boulot tout de même ! Ça me fait penser que j'ai plus de 200 photos à trier et coller dans mon album papier, je suis une accro des albums et en retard de leur tenue depuis octobre 2012 ...Mais bon contrairement à toi je ne prends pas trop de risques ...

    RépondreSupprimer
  6. L'idée est très bonne et je regrette pour toi que tu n'aie pas réussi les 6 autres jeux...
    moi cela m'aurait mise au désespoir...

    Comme dame Sécotine : colle vinylique et pinceau. Je ne jure que par ça. E(t comme tu n'as plus de tout petits, tu ne risque même pas de voir un de tes marmots sortir au devant de toi avec de la colle des pieds à la tête et tout un tas de trucs pas très catholiques collés sur des vêtements irrécupérables. Il ne te manquera que le sourire radieux du marmot...

    RépondreSupprimer
  7. Quel travail ! Heureusement qu'il restait de quoi faire un jeu, l'idée était si bonne.

    RépondreSupprimer
  8. Toutes ces réflexions, ces démarches, ces manipulations m'ont épuisée rien qu'en les lisant.
    Mais j'admire cette adorable persévérance. Je suis sûre que c'est grâce à des gens comme toi, Alphonsine, que le monde a progressé au fil du temps (ton blog ne s'appelle pas "des nœuds dans mon fil" pour rien!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Isis ! Merci pour ta visite.
      Tu as raison pour le choix du titre de mon blog !
      Mais je ne suis pas encore battue, je suis juste prise par des choses plus urgentes !

      Supprimer
  9. Je n'aurais pas pu résister à un quart d'heure de fou rire hystérique...
    C'était une très belle idée, en tout cas. Et la personne qui a hérité du jeu rescapé a dû apprécier.

    RépondreSupprimer
  10. ça me rappelle des souvenirs de bricolages ratés...Vive la plastifieuse !

    RépondreSupprimer
  11. L'idée était très belle... Quel dommage qu'elle ait capoté pour de bêtes questions techniques !

    RépondreSupprimer
  12. Oh non Alphonsine, quel dommage ! Moi aussi j'utilise la colle vinylique utilisée en cartonnage et encadrement. Ce n'est pas toujours facile d'être propre mais de là à n'avoir qu'un rescapé...surtout que tu y as mis toute ton énergie et ton cœur. Heureusement que tu as de l'humour ! Je crois qu'à ta place j'aurais "massicoté" de rage le dernier jeu ( ce qui n'aurait rien arrangé !)

    RépondreSupprimer
  13. C'aurait pu être pire, tu aurais pu tout perdre ! En tout cas tes photos sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
  14. As tu trouvé d'où venait le problème? de la colle? du carton + colle?
    J'aurais été aussi surement dégoutée par tant de travail pour un résultat final loin de qui était prévu.
    Il parait que lorsqu'on tombe de cheval, il faut remonter tout de suite dessus, alors la commande de photos est prête à être envoyée????
    Ok, ok, je suis pas drole, je sors.............

    RépondreSupprimer
  15. Ah c'est vraiment dommage tout ce temps passé pour juste un seul jeu.... Je comprends ta déception et ton énervement, surtout que c'est une excellente idée de départ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Merci surtout pour ta visite ! Tu es la bienvenue ici ! A très vite !

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.