Des nœuds dans mon fil

lundi 28 novembre 2011

Déjeuner en Bourgogne

Le Tour de France culinaire se poursuit inlassablement, et toujours avec enthousiasme de la part de toute la famille. Aujourd'hui, nous nous arrêtons en Bourgogne. J'avais planifié pour ce déjeuner un boeuf bourguignon. Trop classique... Monsieur Alphonse dont c'est le cadeau d'anniversaire, ne l'oublions pas, m'a gentiment demandé s'il n'était pas possible d'inscrire une fondue bourguignonne plutôt que le boeuf bourguignon sur mon planning. Le menu a donc été le suivant :

Escargots
Fondue bourguignonne
Gratin de pommes de terre à la dijonnaise
Poires pochées au vin rouge

Recettes tirées du livre "Bourgogne" collection "cuisines de France" chez Gründ.

Je n'ai évidemment pas fait baver les escargots dans ma cuisine, je me suis lâchement contentée de les acheter surgelés et de les enfourner à la bonne température et pour la bonne durée. Compte tenu du repas qui suivait cette entrée, nous avons pris une quantité symbolique !

Je ne vous indique pas plus la recette de la fondue bourguignonne. Trop facile. Juste une petite photo.

En accompagnement, j'ai choisi de faire les gratins de pommes de terre à la dijonnaise, et j'ai bien fait, c'était très harmonieux, nous nous sommes vraiment régalés.

Gratin de pommes de terre à la dijonnaise
6 personnes :
1,5 kg pommes de terre
2 c.à s. gros sel
5 échalotes finement hachées
cerfeuil et ciboulette hachés
sel, poivre
10 cl crème fraîche
4 c. à s. jus de citron
1 c. à s. moutarde
100 g gruyère râpé.

Faire cuire les pommes de terre en robe des champs. Les rafraichir sous l’eau froide, les peler et les couper en tranches épaisses. Les placer dans un plat à gratin beurré, ajouter les échalotes et les herbes, sel et poivre.

Dans un bol, mélanger la crème, le citron, la moutarde. Verser la préparation sur les pommes de terre, mélanger délicatement. Parsemer de gruyère.

Faire gratiner à faour chaud pendant 10 mn. Servir aussitôt.

Poires pochées au vin rouge
6 personnes :

6 poires William
75 cl vin rouge
2 c. à s. de marc de Bourgogne
25 cl eau
2 c. à s. sucre en poudre
2 bâtons de cannelle
Peler les poires sans les équeuter.
Dans une grande casserole, verser le vin, le marc, l’eau, les bâtons de cannelle, amener à ébullition. Réduire le feu. Poser les poires et laisser cuire 15 à 20 mn, en retournant de temps en temps. Hors du feu, laisser refroidir les poires dans leur jus.

Verdict de ce voyage culinaire : Monsieur Alphonse était ravi de ce délicieux déjeuner. Les enfants aussi. Ils n'avaient jamais mangé de fondue bourguignonne (j'avais toujours peu de l'huile bouillante), ils se sont régalés.
Prochaine destination : Rhône-Alpes

6 commentaires:

  1. Un halte culinaire très gourmande. Quel beau gratin bien doré comme j'aime

    RépondreSupprimer
  2. Miam, les poires au vin (et puis, ça sent délicieusement bon, ça ;D !)... Menu Rhône-Alpes ? J'attends de voir ce que tu nous as concocté (des quenelles ? un tablier de sapeur ?...)

    RépondreSupprimer
  3. Bon anniversaire à Alphonse alors !!
    Je remarque que les patates et la bibine sont quand même souvent au rendez-vous....en même temps, j'dis ça, j'dis rien hein !!!

    RépondreSupprimer
  4. Pour les escargots... je laisse un peu de côté. Mais pour le reste , huuuummmm...

    RépondreSupprimer
  5. Pareil que Libellule, je te laisse les escargots et je prends la fondue et les poires. Mmmmh, j'ai découvert les fruits pochés tard dans ma vie, mais je ne m'en lasse pas !

    RépondreSupprimer
  6. Une super chouette idée que ton tour de france, je sens que cela va inspirer quelques repas chez nous aussi!

    Par contre, huile bouillante pas chez nous non plus!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.