Des nœuds dans mon fil

vendredi 25 octobre 2013

C'est donc pour ça !

Il y a un mois, lors d'un séjour en France (c'est assez chic d'écrire qu'on part en vacances à l'étranger, non ?), nous avons pu voir que la supérette du coin dans laquelle nous avons nos habitudes (parce que nous partons souvent à l'étranger, c'est encore plus chic !), avait fait installer sur son parking d'énormes machines à laver. Pour quelques pièces, on peut laver son linge sale sur la place publique ! Et voilà, exit les lavoirs de village, et bienvenue aux lavomatics !

Le principe reste le même : on lave son linge en groupe, c'est plus drôle, et ça aide à faire passer le temps... sauf que de nos jours les gens ne se parlent plus parce qu'ils n'ont pas été présentés, et surtout parce qu'ils se garent devant les machines, écoutent de la musique très forte, et passent leur temps à téléphoner aux amis ou à envoyer des SMS.

Lorsque j'ai découvert cette nouveauté sur le parking, je me suis demandée pour quelle raison les machines avaient été installées. Je l'ai compris lorsque mon lave-linge de vingt ans d'âge a cessé de faire tourner son tambour. En attendant une réparation de fortune de Monsieur Alphonse, je peux laver mon linge sale. 

C'est une bonne nouvelle, non ?



13 commentaires:

  1. Ça serait cool d'avoir un truc comme ça par chez moi... je pourrais y mettre les couettes d'appoint qui ont morflé lors du déménagement. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est extra pour les couettes. Mais tu peux trouver des grandes machines dans tous les lavomatics installés en ville.

      Supprimer
  2. En plus c'est vrai entre pas cher ... moi je suis à la capitââle mâdâme !!!

    RépondreSupprimer
  3. Tu t'es spécialisée dans l'automate je vois !

    RépondreSupprimer
  4. C'est le comble du chic alors, non seulement tu vas souvent faire un séjour à l'étranger, mais en plus tu y laves ton linge sale.
    J'adore l'idée.
    Cela dit c'est un service bien pratique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus drôle, c'est que lorsque j'en parle autour de moi, les gens me disent "Des machines à laver sur le parking, je ne les ai pas vues".
      Maintenant tout est rentré dans l'ordre, Monsieur Alphonse a soudé des charbons tous neufs et ma machine est repartie pour des années de bons et loyaux services !

      Supprimer
  5. J'adore ta façon de présenter les choses comme quoi tu as tes habitudes à l'étranger... Tu as raison, ça fait chic ;-)
    Concernant les automates, le système est sans doute perfectible en "drive" avec accès direct du coffre au tambour ?

    RépondreSupprimer
  6. N'oublie pas la musique à fond et les textos à tout va surtout ! Sinon, je trouve ça moins glauque que le bon vieux lavomatic de quartier éclairé au néon et rempli de gens louches... mais où va-t-on ???!

    RépondreSupprimer
  7. Heureusement, il y a la blogosphère aussi. On ne parle pas vraiment, mais, on peut au moins communiquer.... Honnêtement, un lave-linge pour 18 kg, j'ai pas à la maison. Ce serait bien utile pour les duvets

    RépondreSupprimer
  8. Tu sais que c'est du dernier chic d'habiter en Suisse, aussi?
    Sinon, tu tiens un très bel objet d'étude sociologique : de la création de lien social dans les lavoirs du XXIème siècle, tout un programme, non?

    RépondreSupprimer
  9. C'est moins cher par chez toi que par chez moi ! j'ai des soucis de machine à laver ! ne fait plus les machines à 90°c !
    pratique !
    doux dimanche
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lave rarement à 90°, plutôt à 65°.
      Mais je suis contente d'avoir le programme.

      Supprimer
  10. C'est à peu près le même prix que chez nous ! ;-)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.