Des nœuds dans mon fil

mardi 22 octobre 2013

Lecture légère


De temps en temps, je reprends un des livres d'Amei-Angelika Müller. Ce n'est pas une lecture intellectuelle (mis à part qu'il est écrit en allemand), ni savante, ce n'est qu'une lecture pour le plaisir.

Je ne crois pas qu'il soit traduit en français, mais dans tous les cas il faut le lire impérativement en allemand, les tournures sont tellement jolies qu'une traduction ferait perdre de son charme à la lecture.

Amei-Angelika Müller est fille puis femme de pasteur. Elle raconte de façon fort plaisante des épisodes de sa jeunesse (elle a passé à l'ouest en 1945), et surtout ses débuts de vie conjugale dans un presbytère à la porte arrière capricieuse, sans chauffage central, un jardin immense avec un poirier aux poires tout à la fois acides et amères, elle ponctue son livre de dialogues souabes, et se regarde sans fard, avec énormément d'humour et de dérision.

Mon seul souci avec ce livre est que je lis en général le soir lorsque je suis couchée, et que Monsieur Alphonse se réveille en sursaut lorsque j'éclate de rire. Un livre bonheur, je vous assure.

Bon, je reconnais qu'il vaut mieux connaître un peu d'allemand pour en apprécier toute la saveur !


14 commentaires:

  1. Dommage que mon niveau d'allemand soit si misérable...Ma seule lecture en allemand fut "Die leiden des Jungen Werthers" avec heureusement une page allemand et en face la traduction française. Depuis, calme plat et niveau en pleine décrépitude. Mais que ne ferait-on pas pour une bonne tranche de rire ?

    RépondreSupprimer
  2. A moins de me retrouvée expatriée en Allemagne un certain temps, je crains ne jamais avoir le plaisir de rire à la lecture de madame Müller...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Pauline , 15 ans, peut-elle lire ce livre? Elle fait de l'allemand depuis notre arrivée en Alsace, 4 ans.
    Elle fait anglais-allemand+euro et je sens que cette langue l'attire bien , Elle est d'ailleurs déçue de ne pas pouvoir avoir de correspondante cette année...alors toutes nos vacances février, avril seront en Allemagne!!
    Bonne journée
    Françoise

    RépondreSupprimer
  4. Du point de vue de l'âge, certainement. Mais je ne connais pas son niveau d'allemand. Par contre, je prendrais plutôt, du même auteur : "ich und du, Müllers Kuh"
    Pourquoi ne pas aller à la librairie de Kehl (au bout de la rue piétonne, en face de la poste). Les libraires sont très sympathiques, il suffit de leur indiquer les pôles d'intérêt, ils sont de très bon conseil. On peut aussi commander directement chez eux les livres (en Allemagne, si tu commandes avant 16 heures, le livre arrive dans la librairie le lendemain à 11 heures au plus tard), soit par téléphone, soit par internet.
    Et tu n'es jamais obligée de prendre le livre que tu as commandé : tu feuillettes, s'il ne te plait pas, c'est vraiment sans importance.

    Pourquoi ta fille n'essaye-t-elle pas d'écrire au Gymnasium de Kehl (ou d'ailleurs) ? Elle donne ses critères, et ils lui trouveront certainement une correspondante. La proximité est intéressante, il est possible de se voir souvent et donc de parler souvent ! Avec le bus qui traverse la frontière, elle peut même circuler seule ! Mais je ne sais pas si tu habites Strasbourg. Sinon, tu la déposes, tu fais tes courses, tu prends un Kaffe-Kuchen, et tu la récupères !

    RépondreSupprimer
  5. C'est sûrement un bouquin passionnant, mais il y a un bec : Ich spreche nicht Deutsch ! (c'est à peu près la seule chose que je sache dire dans cette langue !!!

    RépondreSupprimer
  6. Je crains que mon niveau d'allemand ne soit hélas trop médiocre pour lire dans la langue de Goethe... ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Tu me donnes envie de me remettre plus sérieusement à l'allemand.
    Je recommence, depuis quelques temps, petit à petit, mais effectivement, une lecture légère pourrait s'avérer des plus motivantes.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour tous les conseils, je suis à 30 km de Strasbourg et je vais souvent à Kehl . Je vais explorer cette piste. Pendant les vacances nous irons à la librairie .Nous emmenons ma fille et son amie voir Kev Adams prés de Mulhouse, nous y passerons la nuit, cela nous permettra d'aller en Suisse faire quelques courses!!!
    Bon mercredi
    Françoise

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas fait d'Allemand depuis belle lurette, mais de toute façon je ne pense pas avoir jamais été capable de lire un livre entier !
    S'il y en a qui cherchent à rire, allez voir le blog "Le carnet fou", que j'ai découvert en cliquant ci-contre ! Alors moi j'dis merci Alphonsine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après le lycée j'en aurais été incapable, et je suis incapable de lire de l'anglais. Mais ayant été obligée de m'expatrier pour suivre mon mari voyageur, j'ai appris l'allemand !
      Et oui, le blog dont tu parles est désopilant !

      Supprimer
  10. Je suis au regret de te dire que je vais être totalement incapable de partager tes éclats de rire. En tous cas sur ce sujet.
    En revanche, ce qui me plait vraiment, c'est de constater que tu lis, et mieux encore que tu es tellement absorbée par ta lecture (en Allemand, pour moi c'est comme si tu me disais que tu lisais du Mandarin) que tu en oublies TOUT le reste. Et ça c'est …Bonheur ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Alors toi!!!! Tu nous parles de lecture légère...à lire en VO, en allemand!! Alphonsine, tu es vraiment une irremplaçable de la blogo!!

    RépondreSupprimer
  12. Alors, s'il suffit de connaître un peu l'allemand, je devrais y arriver.... Mais va falloir que je m'arme d'un dictionnaire... Non, pas pour frapper mon époux qui ronfle, juste pour pouvoir comprendre le sens d'un mot de temps en temps. Bon vendredi !

    RépondreSupprimer
  13. Lecture légère .... pas pour moi ;-)

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.