Des nœuds dans mon fil

vendredi 21 octobre 2011

Le plus beau pull du monde

Que faire lorsque le plus beau pull du monde est qualifié par maman de "Pull pour la famille Fenouillard ?"

Il faut alors plaider, implorer, supplier, demander qu'elle le lave "juste une fois encore", tenter de le cacher, de le mettre le matin, de l'enlever le soir et de le poser dans un endroit où elle ne le trouvera pas, de le remettre le lendemain, d'affirmer qu'il est impossible de l'enlever en journée puisque c'est le seul pull que le pauvre chéri a dans son armoire.

Alors, devant tant de supplications, maman Alphonsine cède pour une fois encore. Elle rougit presque de honte lorsqu'elle sort le petit chéri dans son si joli pull, transparent tellement il a été porté.



Elle tente quand même de faire disparaître le pull, lorsque, par exception, elle est arrivée à le laver. Mais toujours l'instinct du possesseur lui fait retrouver son bien.

Et puis un jour, elle a une idée de génie : "je vais découper le petit ours et te le coudre sur ton sac de judo. C'est une bonne idée, non ?"

Anselme, bien conscient que c'est ça ou la poubelle, accepte la mort dans l'âme. Il reste présent lorsque les ciseaux approchent du pull, son coeur saigne de le voir découpé, puis il contemple stupéfait le petit ours posé à côté du pull, cette fois vraiment hors d'usage.

Vite, vite, maman le pose sur le sac, et le coud en place. Voilà un beau sac de judo, Anselme est consolé, la vie retrouve tout son éclat !




Deuxième version : celle de Spirou découpé dans un sweet-shirt et cousu sur le sac d'Aloyse :








3 commentaires:

  1. Quelle excellente idée. Tu es une maman formidable !

    RépondreSupprimer
  2. Comme je le comprends...S'en remettra-t-il vraiment, malgré le transfert du motif ??? Il y a des vêtements chéris que l'on regrette toute sa vie ! Pour moi, ce fut une salopette rayée qui a fini sa vie sur le postérieur de ma belle soeur plus menue que moi. Je lui en veux encore, 32 ans après et nous en parlons parfois, ça la fait rire, c'est pire encore!

    RépondreSupprimer
  3. Voilà des petits garçons heureux pour quelques années encore: tu es formidable!
    Ici il y a quelques vêtements que chacune des filles me demande de ne pas "donner à ses soeurs" tant elles y sont attachées....Avec 4 mistinguettes je peux me permettre de "sauver" une robe ou deux par an, hihihi!
    Maman Crevette

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.