Des nœuds dans mon fil

jeudi 10 mai 2012

Le réveil qui bout

Pour finir les vacances, et comme la météo n'annonce pas de pluie, les enfants ont eu le droit de monter les tentes dans le jardin. C'est une véritable installation. Trois enfants, trois tentes. Grand luxe, de la place à l'intérieur. Tapis de sol, oreiller, sac de couchages, duvets, livre et lampe de poche forment l'équipement de base.

J'oubliais le réveil. C'est un élément indispensable de l'équipement du campeur. Celui d'Aimé est un réveil digital qui indique l'heure, mais aussi la température. Ainsi, il sait qu'en pleine journée le séjour sous tente culmine à 31°C, que le soir elle atteint 18°C, mais qu'au petit matin la température n'est plus que de 8°C.

Ce réveil est resté sous la tente, le soleil a frappé fort, et Antoinette me l'a ramené "Le réveil est abîmé : l'écran est noir, et la température indiquait 100°C. On devrait la mettre en Farenheit, il ferait moins chaud !"

Je ne suis pas certaine qu'elle ait tout compris aux conversions. Je lui ai demandé ce que ça donnerait en degrés Kelvin !!!


3 commentaires:

  1. Trop drôle !!
    merci pour m'avoir fait sourire aujourd'hui !!

    RépondreSupprimer
  2. Ben dis , ça fait un bail que je n'étais pas passée ici !!
    Toujours autant de gaieté dans ton quotidien et ta vision de la mère de famille nombreuse !!
    Bravo Alphonsine, et merci pour la rigolade !!!!!!

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.