Des nœuds dans mon fil

mercredi 22 août 2012

Du virtuel au réel


Je vais vous raconter notre visite à Venise. Mais avant de vous raconter notre visite de Venise, il faut que je vous raconte qui nous a fait visiter Venise. Mais avant de vous raconter qui nous a fait visiter Venise, il faut que je vous raconte comment je l'ai connue. Et pour vous raconter comment je l'ai connue, il faut que je vous explique mes débuts sur un forum.

Bref, tout a commencé avec un morceau de Kangourou, ou d'Autruche, je ne sais plus.

Monsieur Alphonse, un jour de l'année 2000, a ramené de ses courses un morceau de viande de kangourou (ou d'autruche). Ne sachant comment le cuisiner, il a fait des recherches sur Internet, et est revenu vers moi avec la recette et un conseil : "Alphonsine, va voir le site qui s'appelle marmiton, il y a un nombre incroyable de recettes, et il est très bien fait".

En femme obéissante (si, si, je parle bien de moi), je me suis rendue sur marmiton.org, j'ai vu, et j'ai été conquise. Après plusieurs semaines à consulter des recettes (la touche "recette au hasard" m'a fait découvrir des recettes inédites), j'ai cliqué sur la touche "forum". N'oubliez pas, nous sommes aux prémices d'Internet. J'ai lu les discussions, beaucoup ri, appris des choses, puis j'ai eu envie d'y participer. Je suis tombée dans la marmite, et les conséquences ont été immédiates : j'y ai passé un temps indéterminable, j'ai piqué des fous-rires, et j'ai fait connaissance de nombreuses personnes. Comme Internet était à ses débuts, il n'y avait pas tant de monde sur le forum, et nous nous y sentions comme dans un salon, à nous raconter nos vies, nos recettes, nos coups de coeurs...

Et puis, arriva ce qui devait arriver : à force de nous connaître, nous avons eu envie de nous rencontrer en vrai. Une première rencontre a été organisée, suivie par de nombreuses autres. Des rencontres avec une trentaine de marmitonnes, ou des rencontres plus restreintes, dans un café pour faire connaissance. En fait "faire connaissance" est erroné. Nous nous connaissions déjà, il s'agissait de découvrir la tête de l'autre et de continuer à papoter comme sur le forum.

C'est ainsi que j'ai appris à connaître des marmitonnes d'Alsace, que je les revoie régulièrement et que nous avons plaisir à organiser des cafés, des ateliers cuisine, des balades (dans les magasins d'alimentation ou d'articles de cuisine).

Et puis, j'ai pris l'habitude, lors de mes voyages de contacter la marmitonne du lieu, et j'ai toujours eu un accueil incroyablement chaleureux, une aide inestimable, un bonheur réciproque de se rencontrer.

Pour celles qui habitent hors de la France, les choses sont moins aisées pour les rencontres marmiton. Mais je n'ai pas hésité un instant à contacter Nadia et à lui rendre visite l'année dernière lors de nos vacances italiennes. Le reste de la famille préférant la plage, j'y suis allée seule. Nadia et son mari m'ont accueillie comme un membre de leur famille. Visite d'Udine, déjeuner somptueux préparé par Nadia, papotages, balade dans une quincaillerie de dimension hors norme (j'y ai acheté mes couverts àsalade), et retour chez les miens.

Cet été, Nadia et son mari son venus en France, ils sont passés à la maison. Monsieur Alphonse a sympathisé avec Ennio, et nous nous sommes donné rendez-vous à Venise lors de nos vacances. Nadia ayant été guide et ayant moult fois fait visiter Venise à des groupes, a gentiment accepté de faire de même avec la famille d'Alphonsine.

Nous n'avons pas eu à regretter ses bons conseils : elle nous a indiqué l'heure de départ du train de la gare la plus proche de notre location, nous a rappelé de prendre nos précautions dans le train avant d'arriver à Venise, les toilettes publiques étant hors de prix, et nous a fait visiter cette ville si belle hors des sentiers battus, à travers les ruelles en nous expliquant avec détails et intelligence les points intéressants. Les enfants étaient accrochés à ses lèvres, ils ont dégusté cette visite, et lorsqu'il a été envisagé de se rendre à Udine la semaine suivante (ce qui signifiait un jour de plage en moins), ils ont sauté de joie !

(à suivre)


4 commentaires:

  1. Quelle bonne façon de voyager et de faire des rencontres ! J'ai découvert marmiton en 2002 quand j'ai commencé à cuisiner, étudiante, et même si je n'ai jamais participé aux forum j'y ai trouvé une belle collection de recettes parmi mes préférées.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore tes histoires. Elles sont mon rayon de soleil du matin !

    RépondreSupprimer
  3. Cela me donne bien envie d'aller fissa m'inscrire sur le forum marmiton et visiter Venise dans la foulée !

    RépondreSupprimer
  4. merci alphonsine pour cette belle histoire , j'apprends l'origine des gondoles , fort intéressant !
    vive marmiton qui m'a permis d'y faire ta connaissance
    bises
    sissi

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.