Des nœuds dans mon fil

vendredi 24 août 2012

Venise la Sérénissime : les gondoles


Qui pense à Venise pense immanquablement aux gondoles. Elles sont majestueuses, effilées, noires et laquées... Elles sont également infréquentables, puisqu'il faut compter une centaine d'euros pour une demie-heure de promenade. Mais les regarder ne coûte rien, et nous ne nous en sommes pas privés.

Lorsqu'on sait qu'il faut plusieurs années pour construire une gondole (faire sécher le bois en l'incurvant...), on comprend que le prix d'une gondole frise celui d'une Mercedes. Elles ne sont pas symétriques, un des côté étant plus arrondi que l'autre. C'est pour éviter que la gondole ne tourne sur elle-même puisque le gondolier ne rame que d'un seul côté,

Chaque gondole est bâtie pour un gondolier déterminé. Elle est faite sur mesure en fonction de sa taille. Dans des temps depuis longtemps révolus, on en trouvait dans toutes les couleurs possibles. Mais avec la peste du moyen-âge, et les cadavres à sortir de la ville, elles ont été peintes en noir pour prendre des allures de corbillard. En mémoire de cette époque, elles ont gardé la teinte noire. 

Le nombre de gondoliers est réglementé. Lorsqu’il faut renflouer les rangs des gondoliers, un concours est organisé, et ce n’est qu’après trois années d’école que le gondolier peut s’inscrire dans une des corporations et exercer son métier. Il intègre une des corporations de gondoliers de Venise et s'installe dans le quartier réservé à cette corporation.





(A suivre)

2 commentaires:

  1. Merci pour cette visite, cela nous fait rêver et nous permet de découvrir cette jolie ville que je ne connais malheureusement pas. Tes photos sont très belles

    RépondreSupprimer
  2. Vues d'en haut, c'est vrai qu'elles ne sont pas droites. Encore, fallait-il le savoir et savoir pourquoi ! Merci, c'est comme si on y était !

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.