Des nœuds dans mon fil

samedi 6 juillet 2013

J'aime la CAF, mais elle ne m'aime pas

Pourquoi y a-t-il donc des amours contrariés ? J'aime la CAF, oui, je l'aime, mais elle ne m'aime pas. Elle a décidé d'être désagréable, obtuse, muette, pénible, redondante, et j'en passe. En fait, elle pourrait s'associer sans risque avec mon banquier.

Bien sûr, si j'étais exemplaire, elle m'aimerait peut-être un peu, si j'évitais de lui demander des choses au-dessus de ses forces, mais quand on aime, on ne compte pas, n'est-ce pas ?

Donc, courant du mois de mars 2013, Monsieur Alphonse appelle la CAF, explique qu'il a changé d'activité, et qu'il aimerait un détail des sommes versées afin qu'il faire les démarches en Suisse. Nous avons reçu un courrier six semaines après l'appel, nous demandant de remplir un dossier d'inscription, et de fournir tout un tas de documents que nous avions déjà fournis régulièrement tous les 4 ans en moyenne. Je pense que la CAF fait un grand vide de temps en temps, ce qui lui permet d'avoir une raison pour solliciter les extraits d'acte de naissance des enfants...

A mon tour de prendre le téléphone et d'appeler la CAF. Là, j'avoue que j'ai toujours un moment de recul : il faut entendre une musique stupide, s'entendre dire que l'appel coûtera un bras, être mis en pause (c'est payant la pause), puis avoir enfin un interlocuteur qui en l’occurrence était une interlocutrice très gentille (si, si, ça existe aussi à la CAF). Je lui explique que mon souci est juste de savoir combien elle m'a versé depuis le mois de mars. "Oh, me dit-elle, pour cela il vous faut remplir le dossier et nous l'envoyer".

Cela fut fait, et l'enveloppe fut confiée aux bons soins des postes et télécommunications. Nous avons attendu six semaines de plus, et nous venons de recevoir un courrier de la CAF de Mulhouse qui nous signale que nous sommes dorénavant inscrits auprès de leurs services, qu'il conviendrait de remplir le formulaire joint et de leur renvoyer.

Nous n'avons toujours pas d'état des sommes versées, puisque je suppose que lorsque je ferai ma demande à Mulhouse, ils vont me renvoyer sur Strasbourg pour les sommes versées. Et dites-moi quel est l'intérêt de ce changement de lieu puisque nous allons demander la radiation pour cause de déménagement à l'étranger ? De plus, si Monsieur Alphonse travaille à l'étranger, je suis toujours domiciliée dans le Bas-Rhin avec mes enfants. Lorsque Mulhouse s'en rendra compte, ils vont me renvoyer à Strasbourg, et je n'aurai toujours pas mon état des sommes versées.

Alors Kafka aurait-il eu raison ?


20 commentaires:

  1. Je n'ai jamais réussi à avoir une attestation comme quoi je suis en congé parental depuis aout 2011... mais une attestation avec erreur mentionnant novembre 2011 (qui correspond en fait à notre déménagement en région parisienne). Après maintes tentatives infructueuses de rectification, j'ai de guerre lasse, abandonné. Vive la CAF ! Quand à la CPAM, il a fallu 8 mois pour transférer notre dossier d'une ville à une autre ( ils attendaient l'a fameuse " fausse" attestation de la CAF)

    RépondreSupprimer
  2. Ici, je n'ai presque que des amis expat' qui sont horrifiés du système administratif français....voilà c'est dit

    RépondreSupprimer
  3. Bizarre, moi je n'ai qu'à me connecter sur le site, entrer n° d'allocataire, mot de passe, mes jour et année de naissance et j'ai accès à mon dossier, avec le relevé des versements, mon quotient familial, mes revenus déclarés... et je peux imprimer directement une attestation.
    Depuis la naissance des mes enfants, j'ai tout fait par courrier (en imprimant mes dossiers chez moi après les avoir téléchargés sur le site), jamais le moindre pépin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses bien que j'ai essayé cette technique, mais mon dossier est bloqué quelque part... Et contre un blocage, il n'y a rien à faire, sauf à attendre que les enfants soient assez grands...

      Supprimer
  4. Ah, la CAF ... J'ai connu aussi : changement de situation, je me déplace deux fois pour leur apporter tous les papiers, j'insiste bien "cette fois vous avez tout ? vous êtes surs ?" ... et trois jours plus tard je reçois un courrier m'informant qu'il manque une pièce que je suis certaine de leur avoir fourni ! Argn !!!
    Mais pour avoir une attestation, je dirais comme Pascale, rien ne vaut internet !
    Pense à moi jeudi, ce sera l'inscription à Pole Emploi, cela risque d'être assez épique également ...

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi, je passe par internet et pour l'instant pas de problème particulier...Mis à part qu'ils doivent avoir une armoire entière remplie d'actes de naissances de mes enfants (le rectorat aussi ! ) On ne sait jamais, des fois qu'ils seraient nés deux fois à des endroits différents et de parents différents? De nos jours, tout peut arriver...

    RépondreSupprimer
  6. Si tu as tes identifiants web cela va assez vite en effet. Mais bon le problème ma pauvre dame c'est que vous avez trop d'enfants!
    VOILA :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop, trop... tout est relatif !
      Le problème ma pauvre dame, c'est qu'il y a un paquet de fainéants qui préfère demander des renseignements pour la vingtième fois, ça évite de devoir traiter le dossier, et de lever ses fesses pour aller voir dans les archives !
      VOILA ! :-)))

      Supprimer
  7. Ah, la CAF, même moi qui ai toujours vécu en Suisse, j'ai eu l'honneur d'avoir des contacts avec elle. J'ai travaillé pendant deux ans dans une entreprise employant des frontaliers. Je n'ai pas souvenir d'avoir pu joindre qui que ce soit au téléphone. J'utilisais les courriers postaux et il fallait faire preuve de patience, ou plutôt beaucoup de patience...

    RépondreSupprimer
  8. Comme les autres dames : internet est, à mon avis, le meilleur moyen d'obtenir ce que l'on souhaite de la caf...
    Il y a aussi une autre solution vicelarde, celle là, et je pense que tu ne remplis plus les conditions, c'est de se déplacer avec la marmaille au complet à qui l'on aura donné la permission exceptionnelle de faire autant de bruit et de sottises que souhaité. Ça a débouché quelques situations compliquées et épineuses en un temps record !!!
    Je te prêterais bien mes enfants , mais c'est un peu loin.
    Bon courage, ceci dit, c'est terriblement gonflant ces situations .

    RépondreSupprimer
  9. Ah, la CAF... La sécu... Adoptez des enfants à l'étranger et vous trouverez toutes les situations les plus ubuesques possibles!!! Si en plus une fois la situation "réglée", vous obtenez une adoption plénière avec donc un changement de nationalité et de prénom, je ne vous dis que ca...
    J'ai dû aller supplier à la sécu pour qu'ils arrêtent de me demander un certificat de naissance éthiopien traduit par un avocat assermenté puisque mes enfants étaient devenus francais et que j'avais les certificats de naissance FRANCAIS... Après 3 courriers, j'y suis allée, j'ai pleurniché un peu et j'ai finalement fournis les papier que j'avais déjà fourni et ca a été OK (la dame m'a même rappelé pour m'annoncer la bonne nouvelle!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tout le monde est lassé de cette institution. Tu as touché le fond toi aussi ! Mais peut-être y aura-t-il une fin sans que je me déplace ? Puisqu'à présent, au lieu d'être à 25 km de chez moi, elle se trouve à 100 km !

      Supprimer
    2. Effectivement, il faut régler ca sans déplacement! Pour te donner du courage, je te conseille "Les 12 travaux d'Astérix"... La maison qui rend fou, ce n'est pas de la fiction!
      Bon courage!

      Supprimer
  10. C'est à s'arracher les cheveux, ma pauvre Alphonsine !

    RépondreSupprimer
  11. Si tu te transformes en horrible bestiole du genre insecte, alors OUI.

    RépondreSupprimer
  12. Bon courage. Je pense qu'une des missions des administrations est de rendre les gens totalement fous....

    RépondreSupprimer
  13. Le pire, c'est que pendant que tu galères, toi, honnête citoyenne qui paie ses impôts, pour avoir tes alloc' (et tu les voles pas avec ta tribu !), y'en a d'autres qui savent y faire et qui perdent pas de temps pour biaiser le système. Pauvre France ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, je ne veux qu'un papier. Je ne suis pas prête à le recevoir. Il faut que je leur rembourse les sommes perçues...

      Supprimer
  14. Pas étonnée non plus sur ce sujet, la conscience professionnelle se perd, et ce, dans tous les domaines !!
    J'en ai fait l'amère expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La conscience tout court : les gens affirment et promettent au jour J, et annulent tout le jour J+1. Je suis atterrée par le manque de sérieux.

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.