Des nœuds dans mon fil

jeudi 13 octobre 2016

Gâteau au beurre, pâte au quark et à l'huile

En recherchant des videos de recettes expliquées par des italien(ne)s, j'ai trouvé une mine de recettes de gâteaux présentées par Emilio Romani. Comme son nom ne le laisse pas supposer, il s'agit d'un allemand qui propose des gâteaux sublimes. Sa décoration laisse parfois à désirer, mais ses recettes sont savoureuses, du moins c'est l'impression qu'elles me donnent. Ce soir, n'ayant plus d'œuf, et beaucoup de flegme, j'ai opté pour le "Butterkuchen mit Quark Ölteig.
 
150 g Quark (fromage blanc très épais)
75 g lait
75 g huile neutre
75 g sucre + sachet de sucre vanillé
330 g de farine
1 paquet de levure chimique
75 g de raisins marinés
 
 
100 g beurre en flocons
50 g sucre
100 g amandes effilées
1 c.s eau
 
Fouetter le quark, le lait, l'hile, les sucres. Ajouter la farine et la levure, puis les raisins.
 
Abaisser dans un moule de diamètre 26 ou 28 cm. Disposer le beurre puis les amandes (préalablement mouillées et sucrées).
 
Enfourner pour 30 minutes dans un four à 180°
 
Laisser refroidir, démouler.
 
J'ai servi le gâteau tiède ce soir. Ambroise et Monsieur Alphonse qui étaient les seuls présents à table se sont régalés, moi aussi. Simplement, lorsque j'ai expliqué la recette que je vous ai donnée ci-dessus, ils n'ont pas compris pourquoi le gâteau n'avait pas d'amandes, était peu sucré, bref, ne ressemblait pas beaucoup à l'original.
 

 
 
Il faut dire que je n'avais plus que de l'huile d'olive. J'étais arrivée au bout de mon stock de sucre, la pâte a manqué de 15 g. Pour la farine, j'avais la flegme de descendre en chercher, je vous assure que 290 suffisent amplement. Quant aux raisins, j'avais oublié qu'il fallait les intégrer à la pâte, je les ai répartis par-dessus. Je n'ai jamais d'amandes effilées, et j'avais envie de pommes. J'ai donc planté des quarts de pommes sur les raisins secs, puis versé la crème du lait qui me restait avant de saupoudrer de sucre-cannelle (j'ai toujours une boîte préparée d'avance par Augustin qui en raffole).
 
Au final, c'était délicieux, mais Monsieur Alphonse m'a demandé de remettre l'ouvrage sur le métier et de recommencer avec la vraie recette pour voir comment le gâteau original se présente.
 
Vraiment, des fois, on ferait mieux de se taire et de ne pas avouer tous ses secrets !
 
 

5 commentaires:

  1. En fait, tu as fait comme les soeurs Tatin : tu as inventé un gâteau ;)
    Pour ma part, je note ta recette améliorée, elle me plaît beaucoup. Même si en découvrant le titre de ce post, j'ai cru que tu t'étais mise à la mécanique quantique ;)

    RépondreSupprimer
  2. c'est normal, de faire avec ce qu'il y a dans le placard et aussi d'y mettre sa touche personnelle :-)
    (kwark, c'est aussi le nom que les Hollandais donnent au fromage blanc, seule l'orthographe diffère, ce n'est pas un nom de marque)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que ce n'est pas un nom de marque, mais ce fromage blanc est beaucoup plus épais que celui qu'on trouve en France, c'est pourquoi je lui ai laissé son nom original !

      Supprimer
  3. Je suis assez spécialiste de ce genre de traficotages, parfois à mon insu… je ne compte plus les fois où j'ai trouvé le beurre dans le micro-ondes le lendemain matin. Finalement pas mal de gâteaux se passent très bien de beurre !
    Mais qu'est-ce que le beurre en flocons ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du beurre en petits morceaux. Dommage si tu l'oublies, ça donne un bon goût de caramel.

      Supprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.