Des nœuds dans mon fil

lundi 17 octobre 2016

Un tableau, une histoire (18)

harry anderson 15
 
 
Quelles sont belles, ces bagues... Habituellement, je les regarde, envieuse de celles qui les porteront, désolée de n'être pas moi-même encore fiancée. A chaque fois que je passe devant un bijoutier mon cœur se serre. Non, se serrait. Parce que ça y est, Francis m'a demandée en mariage. Quelle joie, j'en suis encore toute retournée. Nous allons nous marier bien vite, pour pouvoir commencer enfin une vie à deux. Nous nous fiancerons dans un mois. Francis m'a demandé quel genre de bague me ferait plaisir. A présent je peux choisir pour moi. Mais non pourtant, il est encore étudiant, il ne pourra me payer ce genre de bijou. Je ne veux pas de bague. Je le lui dirai. Ce qui est fou, c'est que ça me laisse tellement indifférente ! Seule la perspective de vivre avec Francis me réjouit, le reste est si peu important...
 
 
 


10 commentaires:

  1. ouf!
    oui je dis ouf :-)
    soulagement! elle ne va pas le tanner le reste de sa vie parce que les copines ont "des solitaires" gros comme des pavés et elle rien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle remarquera, une fois fiancée, que lorsque les gens apprennent cet évènement, ils regardent tous à son doigt. Les plus goujats lui demandent même où sa bague, pour pouvoir évaluer les qualités (financières bien entendu) de son fiancé. C'est alors qu'elle se félicitera de son initiative !

      Supprimer
  2. Je plussoie, Adrienne! Moi je m'en foutrais aussi, d'ailleurs nous n'avons pas acheté d'alliance... :-)

    Beau texte, Alphonsine!

    Biz,
    lulu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue à toi, Looloo !
      Pour les alliances, il y en a à tous les prix, c'est surtout la bague qui pose problème aux autres !

      Supprimer
  3. Quel beau texte ! Quand on est jeune et avec toute la pression du regard des autres, il est difficile de ne pas faire comme tout le monde. mais certains y arrivent ! Car bien sûr il faut mettre l'amour à sa juste place. juste l'amour.

    RépondreSupprimer
  4. Exact tout ce que je lis. Car, j'ai choisi ma bague de fiançailles en fonction de ce qui se faisait il y a une quarantaine d'années, une bague en or blanc.
    Elle ne m'a jamais réellement plu. J'aurais aimé une bague avec une pierre, rubis ou émeraude. Mais, on m'avait dit que ça ne se faisait pas.
    C'est con, mais quand on est jeune, on se laisse facilement influencer. Pourtant, mon cher et tendre (toujours le même) avait sacrifié un ou 2 mois de salaire. Je me souviens, lors des fiançailles l'avoir exhibée au dessert. Et, une fois de plus, j'avais regretté de ne pas avoir choisi selon mes envies. Cette bague, je l'ai peu portée.

    RépondreSupprimer
  5. Mariage = bague = mariage... A quoi rêvent les hommes, pendant ce temps là ?

    RépondreSupprimer
  6. Oh ... Pas de bague du tout je trouve ça triste ! Il y en a de très simples à des prix raisonnables, l'important c'est que ça plaise, on s'en fiche des qualités financières du fiancé !

    RépondreSupprimer
  7. Voilà la voie de la sagesse et de l'amour ! Une version qui fait du bien...

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.