Des nœuds dans mon fil

samedi 22 octobre 2016

Ils étaient en admiration...

Debout sur mon escabeau, je prépare le plafond à recevoir la peinture blanche. L'aspirateur de chantier hurle de ses trois moteurs. Pourtant, dans ce bruit strident, j'entends un silence soudain. Je me retourne, je vois Monsieur Alphonse et Anatole qui ont arrêté de poser le joint de carrelage pour me regarder, m'admirer, oserais-je dire.

- C'est incroyable, maman a vu les toiles d'araignées,... et elle les enlève.

4 commentaires:

  1. tu me fais rire :-)
    j'ai une énorme araignée qui tisse sa merveilleuse toile entre la fenêtre du couloir et la porte de la salle de bains, et je n'ai pas le cœur de la déranger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi ce n'est malheureusement pas une question de cœur, mais une affaire de vue : je ne vois pas les toiles d'araignées lorsque je fais le ménage... ou je ne regarde pas... va comprendre !

      Supprimer
  2. Comme quoi la motivation ... cette fois là, tu n'avais pas envie que de vilaines toiles d'araignées viennent ruiner ta peinture. Sinon, on est bien d'accord, les toiles d'araignée au plafond ne sont pas dérangeantes du tout et surotut totalement invisibles si on prend soin de ne pas regarder en l'air.

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que je vais inspecter les angles supérieurs des pièces de la maison, j'ai comme un doute, là... ^^

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.