Des nœuds dans mon fil

vendredi 15 juillet 2011

Lire avec la fille d'Alphonsine


Voilà ce que donne une après-midi de lecture avec ma fille :





Pour toutes celles qui ont pensé « ce n’est pas joli de se disputer », et pour toutes celles qui n’ont rien pensé du tout, je tiens à donner l’explication de la photo.



Imaginez une belle après-midi ensoleillée, un champ, Alphonsine et une de ses filles. Chacune porte un livre et s’installe dans l’herbe, au soleil. Alphonsine ouvre le livre qui lui a été offert (pour l’achat de deux livres de poche) « L‘Amour comme par hasard » d’Eva Rice, et sa fille « Germinal » d’Emile Zola.



Alphonsine se plonge immédiatement dans son livre, elle en est page 135 et lit avidement la suite de l’histoire. Par moment, elle rit de l’humour de l’auteur. Elle finit par s’apercevoir que sa fille la contemple, mais qu’elle ne lit pas une ligne de Germinal.



- Pourquoi ne lis-tu pas ?

- Bof, …

- C’est sûr que Germinal dans la campagne et au soleil, ce n’est pas aussi plaisant que mon livre. Tiens, je vais te lire des extraits.



Mais comme elle n’avait pas lu le début, il a bien fallu lui expliquer, et je perdais le sel de ma lecture. Alors, j’ai fait une chose énorme, épouvantable, effrayante : j’ai arraché les 15 premières pages du livre, et je les lui ai données. Puis, j’ai arraché la suite… jusqu’à la page 76. Ensuite, nous sommes rentrées.



Il faut donc que l’amour maternel soit inouï pour que j’accepte de déchirer les pages d’un livre qui me plait !

2 commentaires:

  1. Tu avais une autre solution: relire Germinal et prêter ton livre à ta fille...mais sans doute moins drôle et moins "souvenir de vacances entre filles"...Bravo pour ton geste, les livres doivent avoir vécu!

    RépondreSupprimer
  2. c'est là qu'on voit que les soeurs siamoises ont un vrai avantage pour lire un livre à deux....

    RépondreSupprimer

Blogger ne me permet pas d'accéder à vos adresses mail. Si vous souhaitez me contacter en privé, vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur "Pour me contacter", en haut à droite de la page de mon blog.